Souffler dans un sac en papier pour arrêter une crise d’angoisse ?

Les crises d’angoisse ou de panique sont des épisodes brusques de peur profonde ou d’anxiété.

Elles se manifestent chez certaines personnes par une augmentation soudaine de la vitesse de respiration.

Il existe aujourd’hui plusieurs techniques aussi simples qu’efficaces pouvant vous permettre de reprendre rapidement votre souffle afin de calmer votre crise d’angoisse.

Souffler dans un sac en papier pour arrêter une crise d’angoisse

L’utilisation du sac en papier est la plus célèbre de toutes ces méthodes.

Intérêt de l’utilisation du sac en papier pour arrêter une crise d’angoisse

Tout le monde peut à un moment ou à un autre être confronté à une situation d’angoisse ou de panique.

Elle fait généralement suite à de l’hyperventilation qui se caractérise par une accélération soudaine du rythme respiratoire.

Il est donc important lorsqu’on sent venir la crise de se calmer et de respirer posément.

En effet, lorsqu’on est hyperventilé, on respire très vite ce qui fait que le gaz carbonique sort beaucoup plus rapidement de l’organisme, créant ainsi un déséquilibre.

L’organisme aperçoit ce déséquilibre comme un problème respiratoire et pour le résoudre il augmente encore le rythme respiratoire ce qui accélère encore plus hyperventilation.

Le fait de souffler dans un sac en papier permet donc de ré-inspirer le gaz carbonique qu’on rejette.

Cela permettra de rééquilibrer les niveaux d’oxygène et de gaz carbonique dans l’organisme, notamment dans le cerveau et le sang.

Cette opération sera interprétée par l’organisme comme une résolution du problème respiratoire qu’il avait détecté.

Ainsi l’organisme pourra se calmer et la respiration pourra suivre son rythme normal.

Ce faisant, vous allez calmer votre crise d’angoisse.

Le soufflement dans le sac en papier ne doit pas durer plus de 60 secondes, car respirer du gaz carbonique en grande quantité peut représenter un danger pour l’organisme.

Une série de cinq mouvements d’inspiration et d’expiration suffit pour calmer votre crise d’angoisse.

Le sac en papier pour arrêter une crise d’angoisse

L’utilisation du sac en papier pour arrêter une crise d’angoisse ou de panique est une vieille astuce qui marche à tous les coups.

Elle consiste à placer un petit sac en papier sur le nez et la bouche de manière à recouvrir ces deux parties en même temps.

Il faut ensuite inspirer et expirer plusieurs fois, en gardant le sac en papier sur le nez et la bouche.

À défaut d’avoir un sac en papier, vous pouvez utiliser les masques de protection vendus en pharmacie ou simplement utiliser vos deux mains en les collants l’un à l’autre pour former un masque sur le nez et la bouche.

Notez que l’utilisation de sac en plastique est fortement déconseillée pour cet exercice.

L’utilisation du sac lors d’une crise d’angoisse est un exercice très connu et largement ventilé.

Le principe est simple.

Il faut dans un premier temps essayer de faire monter le taux de dioxyde de carbone dans le sang et le cerveau en maintenant les deux mains en courbe devant le nez et la bouche, ou en plaçant un sac en papier au-dessus du nez et de la bouche.

À ce titre, vous aurez plus d’infos sur quotidienmalin.com.

Il faut ensuite respirer posément.

Rappelons qu’une respiration trop rapide ou trop forte ne fera qu’aggraver votre crise d’angoisse ou de panique.

Cet exercice vous permettra de calmer votre crise d’angoisse ou de panique en ré-inspirant votre propre gaz carbonique.

À cet effet, prenez soin de retirer le sac une fois que les symptômes auront disparu.

Cette technique peut aussi servir à la prévention des crises d’angoisse ou de panique.

Pour ceux qui souffrent constamment de crise d’angoisse, il est recommandé de faire cet exercice plusieurs fois par jour et de l’accompagner d’autres exercices de respiration.

Après une crise d’angoisse, il faut toujours se réhydrater et prendre des aliments sucrés.

Certaines personnes obtiennent des effets rapides sur les crises d’angoisse en prenant simplement de l’eau froide.

D’autres arrivent à ralentir leur respiration en aspergeant leur visage d’eau froide, ou en plaçant de la glace sous la langue.


Articles connexes :

Soin énergétique et spirituel à distance : comment ça marche ?

Sophrologie et dysthymie : comment respirer pour rester zen ?